EPILATION ELECTRIQUE DU VISAGE :

Indication : Pour les patients de pilosité blanche, blonde ou rousse.

Technique: Une fine aiguille est introduite le long du poil, jusqu’à sa racine. Le médecin fait ensuite passer une petite décharge électrique qui va brûler le bulbe pileux. C’est une méthode longue c’est-à-dire POIL PAR POIL et plus douloureuse que l’épilation au laser. Une repousse du poil est possible, nécessitant plusieurs séances. Le cycle pilaire étant de plusieurs mois (6 à 9 mois sur le visage et 12 à 18 mois sur le corps) il faut pouvoir épuiser toutes les salves de la pilosité. Cette technique est une épilation définitive pour le visage.

EPILATION LASER POUR LE VISAGE:

Indication : Pour les patientes brune ou châtain ou blond foncé à la peau claire. Pour les peaux très mates ou noires, un autre laser le Yag est utilisé avec succès mais un test s’impose pour déterminer les paramètres.

Technique : Le laser émet un flash lumineux dont la longueur d’onde est absorbée sélectivement par la mélanine, pigment qui colore les poils. Seuls les poils en phase de croissance sont pigmentés. Le laser doit donc les détruire à ce stade, les autres poils le seront lors des séances ultérieures. La technique laser est définitive sur le corps et dépendant du climat hormonal sur le visage..

Préparation : Avoir une petite repousse du poil au moment de la première séance afin de cibler les poils et de voir si les paramètres sont efficaces. 
Entre chaque séance, la repousse du poil est considérablement ralentie donc l’épilation à la cire ou au rasoir n’est pas nécessaire

Méthode : Aucune anesthésie n’est nécessaire, sauf pour certaines zones sensibles comme le maillot (une crème anesthésiante peut alors être appliquée avant la séance). La durée de la séance dépend bien évidemment de la surface à traiter. Le faisceau laser va balayer la surface à épiler.

Durée : Prévoir une moyenne de 6 à 8 séances toutes les 6 semaines d’intervalle sur une année. Sur les parties hormono-dépendantes, comme le visage, les séances seront à 3 semaines d’intervalle. Le rythme des séances varie en fonction des zones, des caractéristiques des poils et du mode antérieur d’épilation.

Contre-indications :


–  3e trimestre de grossesse n’est plus une contre- indication selon les publications scientifiques.
–  Prise de médicaments photo-sensibilisants 
–  Grains de beauté multiples
–  Peaux foncées ou noires (risque de dépigmentation de la peau). Il existe des Lasers spécifiques pour ces types de peaux
– Peaux bronzées (soleil ou UV) : contre-indication temporaire.

Effets secondaires : Petites rougeurs, léger gonflement, sensations de démangeaisons ou de cuisson, rares petites croûtes

Résultats: 70 à 95% des poils disparaîtront à l’issue des séances ultérieures 

Corriger un maquillage permanent est maintenant possible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *